Plan du site

Cette page décrit la structure du site www.gm-storiapostale.it.
La Foire Aux Questions fournit d‘autres renseignements sur la philosophie avec laquelle le site a été conçu.


Info

Dans cette partie générale du site se trouvent, outre cette page:
– la Foire Aux Questions ;
– la bibliographie (qui n’est pas encore traduite et pour laquelle il faut consulter la version italienne ou la version anglaise) ;
– une note sur les droits d’auteur.


Objets postaux

Dans cette section se trouve la liste de principaux objets postaux utilisés en Italie entre 1945 et 2001:
– la lettre, pour les échanges à l’intérieur de l’Italie ou pour la correspondance vers l’étranger, et les cartes-lettres, pour l’intérieur ou l’étranger;
– le courrier ordinaire et le courrier prioritaire, qui ont remplacé la lettre et certains autres objets à partir de 1999, avec une page dédiée aux précurseurs du courrier prioritaire;
– la carte postale, pour l’intérieur ou pour l’étranger;
– les papiers imprimés, une catégorie d’envoi à tarif réduit en enveloppe ouverte pour des formulaires ou d’autres documents imprimés qui ne contiennent pas d’informations personnelles, pour l’intérieur ou pour l’étranger;
– d’autres typologies d’envoi à tarif réduit en enveloppe ouvertemanuscritscartes de visitefaire-part de naissance, de mariage, etc et factures commerciales;
– les accusés de réception présentés en fonction des différents tarifs ainsi qu’en fonction des différents formulaires;
– les documents de l’administration judiciaire, un type spécial d’envoi avec accusé de réception pour lequel autant l’enveloppe que l’accusé de réception doivent être envoyés en recommandé;
– certains tarifs réduits pour les envois depuis ou vers les éditeurs: les bons de commande de livres ou la comptabilité pour les marchands de journaux (maisons de la presse);
– les objets qui permettaient d’envoyer des biens: échantillons, petits paquets et incisions vinyle;
– les objets distribués par d’autres livreurs que la Poste, qui devaient être affranchis avec des timbres spéciaux pour justifier le paiement des droits postaux à la Poste (qui avait le monopole du service et qui devait donc encaisser une taxe de la part des autres livreurs pour chaque objet distribué).

Une page spécifique présente  les envois à tarif réduit.

Les objets sus-mentionnés font tous partie du «servizio corrispondenze», c’est-à-dire du service des correspondances. Ce site ne présente pas le «servizio pacchi», le service des colis. Il est à souligner que les échantillons, les petits paquets et les incisions vinyle étaient considérés comme des objets postaux que la Poste permettait d’envoyer avec le «servizio corrispondenze», comme si c’étaient des lettres, sans obliger les expéditeurs à remplir les formulaires pour le service des colis.

Pour chaque objet se trouve la liste de toutes les variations tarifaires entre 1945 et 2001, avec les surtaxes principales. Si, dans la liste, un tarif est présenté avec un lien, celui-ci permet d’accéder à une sous-page qui montre des exemples d’objets. La surtaxe pour l’envoi recommandé ou pour la livraison par exprès est mentionnée pour la plupart des objets. D’autres surtaxes (comme l’envoi contre chèque ou par poste aérienne, etc.) sont présentées et ont un lien vers une sous-page seulement si ma collection contient un objet spécifique à présenter à ce tarif.


Affranchissements
Dans cette partie du site on peut trouver toutes les émissions philatéliques de 1945 à 2001.
Les pages sont divisées entre séries ordinaires:
– Démocratique ou Démocratie (Democratica),
– L’Italie au travail (Italia al Lavoro),
– Monnaie syracusaine (Siracusana),
– Saint Georges (San Giorgio),
– Peintures de Michel-Ange (Michelangiolesca),
– Hautes Valeurs (Alti Valori),
– Chateaux d’Italie (Castelli d’Italia),
– La Femme dans l’art (Donna nell’Arte),
– Courrier Prioritaire (Corriere Prioritario);
les timbres-poste commémoratifs, divisés en décennies:
– Années 1940,
– Années 1950,
– Années 1960,
– Années 1970,
– Années 1980,
– Années 1990, 2000 et 2001;
des autres timbres pour la surtaxe liée à des services spéciaux:
– la livraison par exprès, avec une sous-page dédiée aux règles d’utilisation,
– la poste aérienne,
– les timbres-taxe,
– la livraison autorisée (par d’autres sujets que la Poste),
– la poste pneumatique;
et les entiers postaux, avec leurs sous-pages:
– cartes-lettres (Biglietti Postali),
– cartes postales (Cartoline Postali).
Chaque objet de la liste en présence d’un lien permet d’accéder à une sous-page qui contient des exemples d’objets affranchis avec ces timbres.


Section thèmes
Cette partie contient une sélection du matériel qui est déjà présenté dans les deux sections Objets Postaux et Affranchissements. Le but est d’offrir des approfondissements relatifs à l’histoire postale ou à la marcophilie.

La section marques et oblitérations est dédiée à la marcophilie et présente des pages sur:
– les flammes postales d’oblitération mécanique,
– les oblitérations «frazionari», où la province et la commune sont indiquées avec des codes numériques,
– les oblitérations muettes;
des objets sur lesquels les employés de la Poste ont appliqué des annotations spéciales:
– marques justificatives «DOPO LA PARTENZA» (après le départ) ou «OLTRE L’ORARIO LIMITE» (au-delà de l’horaire limite) ,
– marques en cas d’impossibilité de livrer au destinataire,
– marques en cas de problèmes pendant la livraison,
– marques de contrôle,
– marques de censure;
des objets avec des marques des opérateurs liés au transport de la poste:
– bureaux postaux ambulants ferroviaires,
– messagers postaux,
– échangeurs de la poste en gare,
– scortapieghi de correspondances,
– acheminement rapide (boîtes postales sur les moyens de transport public);
des objets qui ont été envoyés dans des bureaux de poste temporaires:
– bureaux de poste temporaires, fixes ou itinérants,
– bureaux de poste «mobiles»;
des objets qui ont été envoyés dans des bureaux non accessibles à tout le monde:
– bureaux de poste dans des hôtels,
– bureaux de poste dans des établissements privés,
– bureaux de poste à l’intérieur des foires expositions,
– bureaux de poste auprès des institutions.
On trouve aussi:
– les marques commémoratives utilisées pendant des manifestations ou des célébrations,
– des objets avec les marques des missions de l’Armée Italienne à l’étranger.
– une recherche sur l’initiative appelée “quartiere postale”, un précurseur du code postal utilisé jusqu’aux années 50.

Une autre section est dédiée aux objets taxés, en fonction des motivations de la taxation:
– objets non affranchis,
– objets affranchis avec erreur de pesée,
– objets affranchis avec des tarifs qui n’étaient plus en vigueur,
– objets affranchis par erreur avec un tarif réduit,
– objet affranchis avec des timbres non valables ou des marques sans valeur postale,
– objets insuffisamment affranchis,
– objets à la charge du destinataire.

D’autres pages sont dédiées à:
– des périodes d’utilisation, une page dédiée à des combinaisons entre objets et affranchissements qui ont été possibles seulement pendant des breves périodes entre la date d’émission du timbre et le changement du tarif,
– des valeurs jumelles, c’est à dire l’utilisation de deux ou plusieurs timbres de différentes émissions ordinaires avec la même valeur,
– des contraventions pour le personnel de la Poste,
– des histoires.


©2016-2018 www.gm-storiapostale.it de Giorgio Mastella, certains droits réservéss